top of page

L'Ostéopathie pour...
Les troubles digestifs

On est ce que l'on mange !

L'ostéopathie peut jouer un rôle important dans le traitement des troubles digestifs en utilisant des techniques manuelles en plus de conseils hygièno-diététiques pour améliorer la fonction digestive et soulager les symptômes.

Mon petit + : Mes bases en médecine Ayurvédique !

Troubles digestifs courants traités par l'ostéopathie

  1. Reflux gastro-œsophagien (RGO) :

    • Symptômes : Brûlures d'estomac, régurgitations acides, douleurs thoraciques.

    • Techniques : Nous travaillons sur le diaphragme, la colonne thoracique, et la région abdominale pour améliorer la fonction du sphincter œsophagien inférieur et réduire les symptômes de reflux.

  2. Syndrome du côlon irritable (SCI) :

    • Symptômes : Douleurs abdominales, ballonnements, constipation ou diarrhée.

    • Techniques : Les mobilisations viscérales peuvent aider à réduire les spasmes musculaires, améliorer la motilité intestinale et soulager les douleurs.

  3. Constipation :

    • Symptômes : Difficulté à évacuer les selles, selles dures ou rares.

    • Techniques : Les techniques viscérales aainsi qu'une levée des tensions du plancher pelvien et des muscles lombaires peuvent améliorer la mobilité des intestins et stimuler le système nerveux parasympathique pour favoriser le transit intestinal.

  4. Ballonnements et gaz :

    • Symptômes : Sensation de ventre gonflé, accumulation de gaz dans les intestins.

    • Techniques : Nous aidons à réduire les tensions autour des différents sphincters, réduisant ainsi la stase de matière dans les intestins, la formation de gaz et les ballonnements.

Techniques ostéopathiques utilisées

  1. Techniques viscérales :

    • Ces techniques se concentrent sur la mobilité et la motilité des organes internes, améliorant ainsi leur fonction. Par exemple, en travaillant sur l'estomac, les intestins, et le foie, l'ostéopathe peut améliorer le processus digestif.

  2. Techniques myofasciales :

    • En relâchant les tensions dans les muscles et les fascias (tissus conjonctifs), ces techniques peuvent aider à réduire les douleurs et améliorer la mobilité des organes.

  3. Techniques structurelles :

    • Les manipulations de la colonne vertébrale et du bassin peuvent avoir un effet indirect sur le système digestif en influençant le système nerveux autonome, qui régule la digestion.

  4. Techniques crâniennes :

    • Les techniques de thérapie crânienne peuvent aider à équilibrer le système nerveux autonome et améliorer la circulation des fluides, ce qui peut avoir un effet positif sur la digestion.

india.jpg
Image de Jannes Jacobs

Voici quelques tips et conseils hygiéno-diététiques donnés au cabinet

  • Alimentation équilibrée :

    • Fibres +++ : Consommez suffisamment de fibres (fruits, légumes, grains entiers, légumineuses) pour favoriser un bon transit intestinal et prévenir la constipation.

    • Protéines maigres : Optez pour des sources de protéines maigres comme le poulet, le poisson, les légumineuses et le tofu, qui sont plus faciles à digérer.

    • Graisses saines : Incluez des graisses saines (avocat, noix, graines, huile d'olive) pour aider à la digestion sans causer de lourdeur.

  • Hydratation :

    • Buvez beaucoup d'eau tout au long de la journée pour aider à la digestion et prévenir la constipation.

    • Évitez les boissons gazeuses et les excès de caféine qui peuvent irriter le système digestif.

  • Repas réguliers et équilibrés :

    • Mangez à des heures régulières pour habituer votre système digestif à une routine.

    • Évitez les repas trop copieux le soir et répartissez vos apports alimentaires en plusieurs petits repas si nécessaire.

  • Mastication lente et complète :

    • Prenez le temps de bien mâcher vos aliments pour faciliter le travail de l'estomac et des intestins.

    • Évitez de manger rapidement ou en étant stressé, car cela peut entraîner une mauvaise digestion.

    • Essayer de manger en conscience de préférence sans écran pour vous distraire.

  • Gestion du stress :

    • Le stress peut avoir un impact négatif sur la digestion. Pratiquez des techniques de relaxation comme la méditation, le yoga, ou la cohérence cardiaque.

  • Activité physique :​

    • L'activité physique aide à stimuler la motilité intestinale et à réduire le stress. Optez pour des exercices modérés comme la marche, le vélo ou le yoga.

  • Sommeil suffisant :

    • Assurez-vous de dormir suffisamment, car le manque de sommeil peut perturber le système digestif et augmenter le stress.

bottom of page